• Météo
  • RSS

Histoire religieuse

Le village de Duttlenheim a connu un bouleversement religieux au cours du XVIIe siècle. En effet, la religion protestante fut introduite en 1553 par les Landsberg. Cependant, les habitants devenus protestants durent renoncer à leur culte pour réintégrer le sein de l'église catholique. Duttlenheim redevint officiellement catholique le 9 juin 1686.
Croix de Duttlenheim
Il faut savoir qu'en ce temps là, Duttlenheim appartenait pour un tiers à Wilhelm Igon, évêque de Strasbourg, pour un tiers aux nobles d'Andlau et pour le troisième tiers aux nobles de Landsberg de Mutzig.

En 1681, l'ensemble de la noblesse de Basse Alsace se soumet à sa majesté Louis XIV et toutes les communes sous sa domination prêtent le serment de fidélité à Nieder-Ehenheim (Niedernai). C'est en 1684 que Louis XIV garantit la liberté de culte aussi bien à la confession d'Augsbourg et à l'Eglise Réformée qu'à l'Eglise Catholique Romaine. En dépit de cela Théodor Rutthe exige à plusieurs reprises et sous la menace que les paroissiens de Duttlenheim adoptent la religion catholique; mais en vain. Les habitants se défendent en citant la Bible et en se référant au serment de 1681 qui leur accordait la liberté de culte et l'égalité de leurs droits avec les catholiques, ainsi que le maintien de leurs privilèges.

Il décide alors de chasser le pasteur Brecht et déclare aux habitants de Duttlenheim, qu'à l'avenir, il n'y aurait plus de pasteur, mais seulement des curés dans la paroisse. Effrayée, toute la communauté protestante, sauf trois habitants, capitule, se rend à l'église, jure fidélité à l'église catholique et abjure le protestantisme.
Ce n'est qu'à partir de 1785 que le culte catholique fut attribué non plus aux Bénédictins d'Altorf, mais à un prêtre séculier dont le premier Jean-Martin Ferazino.
Actualités
Carte nationale d'identité : un nouveau dispositif !
Carte nationale d'identité : un nouveau dispositif !
1
Contact
Horaires
Newsletter